8.10.14

Senegal-logistique.net cité dans un mémoire à l’université Paris Sorbonne (Paris IV)

université Paris Sorbonne
Dans une interview pour le magazine sénégalais Gouvernance où j’étais invité à intervenir sur le thème du business sur internet, je disais que je ne compte plus le nombre d’étudiants qui me sollicitent via ce blog dans le cadre de leur mémoire de fin d’études. Je vous propose de découvrir un cas qui m’a agréablement surpris. Celui d’un cadre dans une société française qui a récemment soutenu avec succès un mémoire de Master 2 de recherche à l’université Paris Sorbonne. Il a cité en source quelques articles du portail Senegal-logistique.net et publié en annexe dans son document une interview que je lui avais accordée il y a quelques mois.

C’est évidemment un grand honneur pour moi mais aussi et surtout pour toute la blogosphère sénégalaise en général.

Tout a commencé en Avril dernier. M. Diop, alors coordonnateur des opérations ferroviaires chez DB Schenker Euro Cargo Rail, venait de commencer ses recherches dans le cadre d’un mémoire sur le thème : « Corridors logistiques et infrastructures de transport Ouest-africains : Etat des lieux et enjeux dans l’espace UEMOA ».

page de garde : titre du mémoire

C’est en débutant ses investigations sur internet, qu’il est tombé sur le portail a m’a tout de suite contacté pour discuter sur ce thème. Quelques semaines plus tard, il est venu à Dakar et n’a pas manqué de passer à mon bureau pour poursuivre les échanges.


En plus des contacts et quelques informations que je lui ai données, il s’est particulièrement intéressé à 4 articles dont 3 ont été publiés en annexe de son document.

Focus sur le transit portuaires à Dakar

Dans ce texte j’explique, avec des données statistiques du port autonome de Dakar en 2012, que le Mali est le plus gros client du port de Dakar au transit. Ce pays est le principal pourvoyeur de trafic sur le corridor. Ainsi le PAD à mis à sa disposition un terminal (le môle 3) du port entièrement dédié au transit malien. Pour retrouvez l’article cliquez sur ce lien

Top 5 des entreprises de manutention à Dakar

Extrait du mémoire

Publié en Août 2013, cet article dresse un classement des 5 entreprises de manutention de conteneurs les plus en vue au Sénégal en fonction du nombre de boites manutentionnées en 2012. Le constat est que les entreprises locales sont quasiment absentes sur le marché de la manutention de conteneurs qui est dominé par une poignée de multinationales. Retrouvez le texte en suivant ce lien 

3 portuaires dans le top 100 des grandes entreprises du Sénégal


REUSSIR, le principal magazine économique du Sénégal, avait en publié en février 2013 un classement des 100 entreprises qui réalisent les plus gros chiffres d’affaire. J’avais constaté une absence de plusieurs multinationales du secteur portuaire sur la liste et j’ai essayé d’analyser cet état de fait dans un texte que vous pouvez lire en cliquant ICI.

L’UEMOA face aux prélèvements illicites

Extrait du mémoire

Cet article, je l’ai écris en octobre 2012 avec le concours d’un ami très au fait de ce qui se passe sur le terrain sur l’axe Dakar Bamako. Nous avons parlé des prélèvements illicites sur les corridors ouest-africains, ainsi que les dispositions prises par l’Observatoire des pratiques anormales (OPA) publiées dans son 19e rapport. Cliquez ici pour voir l’article.

Entretien

Extrait du mémoire 


En plus de publier les 3 premiers articles en annexe dans son mémoire, M. Diop a également publié un entretien que je lui avais accordé lors de son passage à Dakar en Avril 2014. En voici un extrait :

Qui êtes-vous et que faites vous ?


Arouna BA. Logisticien de formation et blogueur depuis l’année 2010. J’ai par ailleurs fait des études de physique et chimie à l’université. Passionné d’écriture et de presse écrite depuis le collège, j’ai essayé de développer cette passion durant mon cursus scolaire. […] Ce n’est que plus tard à l’université que j’ai découvert l’univers du web et du blogging.

Depuis quand avez-vous mis sur pied le blog Sénégal-logistique.net ?


Le blog Senegal-logistique.net est né en mars 2012, cinq mois après le début de ma formation dans le domaine. Il a donc à peine deux ans. Il a subi beaucoup d’améliorations aussi bien sur le plan technique qu’éditorial.

Quel était le but recherché à travers la mise en place de ce blog ?


Au départ, j’avais juste eu besoin de partager mes découvertes du secteur portuaire et faire connaitre le monde du transport et de la logistique à mes amis. C’était en quelque sorte un blog de vulgarisation d’un secteur très peu connu du grand public.

Au fur et à mesure, le lectorat s’est élargi et progressivement la ligne éditoriale a évolué. Aujourd’hui, en plus d’informer sur ce qui fait l’actualité du secteur, je propose une documentation pour les étudiants, formateurs et professionnels. […]

Vos principales sources d’informations ?


A part les sites web du quotidien national Le Soleil et l’agence de presse sénégalaise, je collabore avec un ami responsable logistique dans une société de la place et un autre qui travaille au port. Ils m’envoient souvent des documents, les communiqués qu’ils reçoivent …

Je m’appuie également sur les différentes études statistiques et les rapports produits par des institutions comme le ministère des transports, l’agence nationale des affaires maritimes, le port autonome de Dakar, la chambre de commerce du Sénégal et quelques multinationales qui acceptent de publier leurs actualités dans leurs sites.

D’ailleurs, j’attends toujours l’édition 2013 du rapport d’activités du port de Dakar qui tarde à sortir.

Quels sont les principaux acteurs du transport et de la logistique au Sénégal ?


Les principaux acteurs du secteur sont une poignée de multinationales, françaises principalement, qui dominent presque 70% du marché (Bolloré, DP World, CMA-CGM, Necotrans, MSC...). Le reste est partagé entre quelques sociétés locales plus ou moins grandes comme SNATT, MLT… et les suiveurs qui constituent la masse. Ces derniers s’activent généralement dans le transit et le transport de conteneurs. […]

Quel est le tonnage annuel de l’axe Dakar-Bamako ?


J’en avais parlé dans un texte intitulé « Focus sur le transit portuaire à Dakar » que j’ai joins en bas du questionnaire. Les informations sont essentiellement tirées des statistiques du port de Dakar en 2012.

Tu peux essayer de contacter les autorités de la société Transrail qui exploite la voix ferroviaire Dakar Bamako pour d’autres informations.

crédit photo : http://www.paris-sorbonne.fr/

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire